Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 19:54

L’été est enfin arrivé.
Vous prévoyez de vous « refaire une santé » en mangeant sainement, en pratiquant une activité sportive, en vous reposant… Vous avez raison !

Et pour la santé de votre entreprise, qu’avez-vous prévu ?

gestion-entreprise.jpgCogirha vous propose de profiter de cette période d’accalmie estivale pour améliorer votre stratégie d’entreprise, optimiser votre façon de travailler et rentabiliser vos activités.

Avant tout, posez-vous les bonnes questions sur la visibilité et la situation de votre entreprise :

  • Quels sont les clients qui vous doivent de l’argent ?
  • Quelles sont vos prochaines échéances de charges : RSI, emprunt, fournisseurs…
  • Avez-vous atteint les objectifs que vous vous étiez fixés au premier semestre ?
  • Votre taux de marge est-il stable ?
  • Quel est l’état de votre trésorerie pour les mois à venir ?
  • Vos indicateurs de gestion sont-ils à jour ?

Vous rencontrez des difficultés pour répondre à ces questions ?
Cela signifie qu’il est temps d’améliorer le pilotage de votre entreprise !

Savez-vous que plus de 90% des entreprises améliorent leur santé financière grâce à une meilleure organisation et des tableaux de bords efficaces ?

Prenons l’exemple du Restaurant Bonne Cuisine

Le Chef, Monsieur Bonne Cuisine, propriétaire de l’établissement, compte 10 plats du jour différents qu’il propose au grès des saisons et de son humeur.
Selon les recettes, les coûts des matières premières sont différents.
Selon les saisons, les coûts des matières premières varient.

Que se passe t-il si Monsieur Bonne Cuisine ne connaît pas ses coûts de production, le prix auquel lui revient un plat, un menu ?
> Il ne pourra pas réajuster ses prix ou modifier ses recettes à cas de forte hausse des matières premières.
> Il ne connaitra pas non plus le plat qui lui rapporte le plus, ou le moins.
> Il pourra même se retrouver, dans le pire des cas, à vendre certains plats à perte.

Monsieur Bonne Cuisine est en zone touristique. A la haute saison, il doit recruter du personnel.
Quand, comment, combien ?

Enfin, il estime perdre du temps à la découpe des légumes. Il hésite à investir dans une « super machine ». Il se demande : cet investissement sera-t-il vraiment rentable ?
Au bout de combien de temps ?
Comment vais-je payer cette machine ?

Monsieur Bonne Cuisine aimerait trouver réponses à ses questions, pouvoir ainsi prendre les bonnes décisions, au bon moment, et faire les meilleurs choix pour la bonne santé de son établissement.
Mais, il manque de temps et ne sait pas comment s’y prendre.
Comme toujours, il va prendre ses décisions sans trop savoir - au feeling - et va mettre en péril son entreprise.
C’est ce que l’on appelle la navigation à vue. ¼ des entreprises disparaissent pour cette raison. Le saviez-vous ?

Monsieur Bonne Cuisine cuisine certainement bien. Il adore ses clients. Et comme il ne veut pas voir son entreprise disparaître, il prend la sage décision de confier cette mission à un copilote d’entreprise : Cogirha !

  • Ensemble, nous avons mis en place un tableau de calcul automatique qui lui permet de connaître facilement ses coûts de revient, par recette et par menu.
  • Ensemble, nous avons étudié la rentabilité de l’investissement envisagé et son meilleur mode de financement.
  • Ensemble, nous avons réfléchi aux modes de recrutement possibles pour assurer efficacement la saison.

A présent, Monsieur Bonne Cuisine pilote sereinement son établissement. Il établit ses menus en fonction des saisons, mais aussi en fonction de la rentabilité qu’ils génèrent.

Cet exemple est un aperçu des actions que Cogirha propose à ses clients.
Cogirha vous propose d’échanger sur vos problématiques d’entreprise et vous aide à préparer sereinement votre rentrée.

Copilote de votre entreprise, Cogirha vous propose de travailler ensemble, de manière efficiente, et ainsi :

  • Améliorer l’organisation administrative de votre entreprise : pour gagner du temps et optimiser toutes les informations,
  • Organiser la gestion et l’analyse de vos tableaux de bord,
  • Déterminer les indicateurs commerciaux, financiers et productifs de votre activité,
  • Prévoir le suivi et surtout l’anticipation de votre trésorerie.

Cogirha répond toujours de manière personnalisée aux problématiques rencontrées par les entrepreneurs.
Quelles que soient votre activité et la taille de votre entreprise, contactez-nous !

Ce contenu vous a plu ?
Aidez-nous à le faire connaitre en le partageant sur vos réseaux sociaux. Merci !


Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 12:04

Hausses de cotisations pour l’auto entreprise :

Depuis le 1er janvier 2013, les cotisations sociales des auto-entrepreneurs ont été relevées et alignées sur celles des travailleurs indépendants.

C'est ce qui a été décidé dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013

Les nouvelles cotisations depuis le 1er janvier 2013

Activités d'achat-vente, de 12 à 14%

Professions libérales relevant de la Cipav de 18.3 à 21.3%

Services et activité artisanale relevant du régime social des indépendants (RSI) de 21.3 à 24.6%

Selon les premières simulations, un auto-entrepreneur exerçant une activité libérale qui atteindrait le plafond annuel du chiffre d'affaires autorisé (32 600 €) verra ses charges augmenter de 1000 €, par rapport à 2012.
Dans le cas d'une activité d'achat-vente, l'auto-entrepreneur qui atteindrait le seuil maximal (81 500 €) devra verser 1630 € de charges supplémentaires.

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 11:58

Taux des cotisations des travailleurs non-salariés (TNS) – 2013

REGIMES REELS

Les taux des cotisations sont récapitulés dans le tableau ci-dessous.

COTISATIONS

ASSIETTES

TAUX

Artisan

Commerçant
ou industriel

Maladie-maternité

Totalité du revenu

6,50 %

Indemnités journalières

Revenu dans la limite de 5 PASS*

0,70 %

Retraite de base

Revenu dans la limite d'un PASS

16,85 %

Retraite complémentaire

Revenu dans la limite d'un PASS

7 %

Revenu dans la limite de 4 PASS

8 %

Allocations familiales

Totalité du revenu professionnel 

5,40 %

CSG –CRDS

Totalité du revenu professionnel 
+ cotisations sociales obligatoires

8,00 %

Formation professionnelle 

Sur la base d'un PASS

0,25 % (**)

Invalidité-décès

Revenu dans la limite d'un PASS

1,60 %

1,10 %

(*)PASS : plafond annuel de la Sécurité sociale (36 372)
(**) 0,24% si le conjoint a le statut de conjoint collaborateur

Evolutions de la base de calcul

La base de calcul des cotisations évolue en 2013.

Intégration des frais professionnels

L'abattement forfaitaire de 10% pour frais professionnels est réintégré dans la base de calcul des cotisations et contributions pour les assurés ci-après :

·        tous les travailleurs indépendants qui exercent une activité dans le cadre d'une entreprise soumise à l'impôt sur les sociétés

·        les mandataires non-salariés des assurances ayant opté pour le régime des salaires

Ainsi, pour les cotisations et contributions provisionnelles 2013, la base de calcul, correspondant aux rémunérations perçues en 2013, est majorée de 11%, dans la limite de 14 157 €.

Seuil d'exonération de cotisations et contributions

Le seuil d'éxonération des cotisations d'allocations familiales, de CSG/CRDS, et de la CFP est fixé à 13% du plafond annuel de la Sécurité sociale.

Cotisations et contributions sociales minimales 2013

Les taux des cotisations sont récapitulés dans le tableau ci-dessous.


Cotisations


Bases minimales de calcul

Montant minimal annuel

Artisan

Commerçant ou industriel

Maladie – maternité*
  indemnités journalières

14 813 €

963 €

963 €

Indemnités journalières

104 €

104 €

Retraite**

1 944  €

328 €

328 €

Retraite complémentaire

136 €

136 €

Invalidité - décès

7 406 €

119 €

81 €

Il n’existe aucune cotisation minimale en matière d’allocation familiales et de CSG-CRDS

* En cas de versement des prestations maladie par le RSI

**Ce montant ne permet de valider qu'un trimestre de retraite de base

Pour les retraités ou bénéficiaires du RSA, les cotisations maladie-maternité et indemnités journalières sont calculées sur le revenu réel, sans application de la cotisation minimale. En cas d'exercice d'une activité salariée à titre principal, la cotisation maladie est calculée sur le revenu réel. Il n'y a pas à payer de cotisation indemnités journalières.

En cas d'un  revenu professionnel de l’année 2012 inférieur à 4 740 €,  une dispense de la cotisation personnelle d’allocations familiales, de la CSG-CRDS et de la contribution à la formation professionnelle (CFP) est appliquée. Les cotisations déjà versées seront remboursées.

 

Sources : RSI

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 15:01

A partir du 1er janvier 2013 il faut rajouter cette mention sur les factures émises de professionnels à professionnels, ainsi que sur vos conditions générales de ventes.

"L'indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement due au créancier en cas de retard de paiement est fixée à 40 € (decret n°2012-1115 du 02/10/2012)"

C’est une obligation (décret paru le 02 octobre 2012)

 

Le nouveau texte prévoit que tout professionnel en situation de retard de paiement est désormais de plein droit débiteur à l'égard du créancier d'une indemnité forfaitaire de 40 € pour frais de recouvrement, en sus des indemnités de retard.

Le législateur a cependant pris soin de prévoir que, dans l’hypothèse où les frais de recouvrement exposés seraient supérieurs au montant de cette indemnité forfaitaire, le créancier pourra demander une indemnisation complémentaire, sur justification.

Cette indemnité ne sera applicable qu’entre professionnels, à l’exclusion des consommateurs.

En outre, le créancier ne pourra plus en invoquer le bénéfice dès lors que son débiteur aura fait l’objet d’une ouverture de procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire qui interdit le paiement à son échéance de la créance qui lui est due.


Attention aux sanctions prévue par le code du commerce en cas de non-respect des mentions obligatoires !

 

Profitez-en pour remettre à jour vos models de documents !

 

Pour plus d'informations, sur le formalisme et les obligations en matière de documents commerciaux, contactez moi.

cogirha@gmail.com


Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 19:08

Dans quelques jours,

lancement de la nouvelle session de formation,

pour toutes les Très Petites Entreprises.

 

Objectifs :

Pouvoir comprendre et améliorer sa rentabilité

Optimiser sa trésorerie

Etre en mesure de se développer sereinement

 

Catherine Quelven

06.73.00.96.94

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 10:04

Nous sommes étudiantes à l'IUT de Quimper en première année de Techniques de Commercialisation et nous réalisons en cette fin d'année notre stage. Catherine Quelven nous a chargé d'effectuer une enquête auprès des petites entreprises.  

Celle-ci a pour but de découvrir les attentes des chefs d'entreprise afin de lancer un outil innovant d'aide et de contribuer à la bonne gestion de votre activité.

 

Aidez nous dans notre projet, cela ne vous prendra que quelques minutes.

 

Veuillez cliquer ici.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0